Aller à l'accueil de Voyager en Laponie

Observer les aurores boréales en Laponie
Faire cette activité : Dans toute la Laponie - En Laponie Suédoise - En Laponie Norvégienne
Dans la ville suivante : Abisko - Alta - Jukkasjärvi - Tromsø -


Une aurore boréale à l'Aurora Sky Station, dans le parc National d'Abisko en Laponie

Voir les Aurores Boréales en Laponie...

Le plupart des touristes qui vont en Laponie l'hiver, veulent voir une aurore boréale. Statistiquement la norvège du Nord offre la plus grande probabilité d'en voir une, entre une lattitude de 65° et 75°.
Afin de les voir, il faut que le ciel soit dégagé et qu'il fasse nuit, sauf pour les plus grosses. Certains préfèrent les moments sans lune pour avoir une nuit totale et ne voir que l'aurore boréale, d'autres préfèrent au contraire avoir une lune pour profiter en plus du paysage. Toutefois, la pleine lune n'est pas le moment le plus propice pour bien les observer, celle-ci illumine tellement le ciel que vous risquez de ne plus en voir.

L'intensité des aurores boréales varie tous les jours donc si vous n'avez pas pu en voir un jour, le lendemain peut être complètement différent.
Des aurores boréales intenses se produisent environ tous les 27 jours (correspondant à la rotation du soleil sur lui-même). De même, les mois d'octobre, février et mars sont statistiquement les plus procices pour en voir. Pour les horaires, la probabilité d'en voir le plus est entre 23 heures et 2 heures du matin, mais rien n'empèche d'en voir dès 17h. En terme de cycle solaire, l’année 2013 était l’année culminante d’un cycle de 11 ans. Vous trouverez plus de détails sur les aurores boréales dans la partie climat.



Les différents services proposés...

La plupart des entreprises dédiées au tourisme font des chasses aux aurores boréales ou des observations à partir de leur camp de base.
Chasser les aurores boréales, c'est avoir un guide qui vous emmène avec son mini-bus (plus ou moins gros) à plusieurs endroits, où le temps est le plus clair et avec, selon le cas, un paysage en arrière pour que vous puissiez faire la meilleure photo. Le but de ces entreprises est avant tout que vous puissiez faire une belle photo. Elles n'hésiteront pas à parcourir plus d'une centaine de kilomètres si nécessaire pour vous trouver le bon lieu. La plupart des guides connaissent très bien la région et en suivant les conditions météorologiques, ils savent exactement où vous emmener. En revanche, les conditions d'accueil sont un peu précaires, puisque vous devez accepter de vous promener en véhicule, puis d'attendre dehors et dans le froid le bon moment pour prendre votre photo. Heureusement, des boissons chaudes et petits gâteaux sont proposés.

Observer les aurores boréales à partir d'un camp de base, ou chef lieu de l'entreprise, permet d'avoir un meilleur confort. Par exemple, en attendant le bon moment, vous pouvez rester dans une lavvu chauffée (tente traditionnelle), toujours en buvant une boissson chaude et en mangeant un peu. Par contre l'inconvénient est de ne pas se déplacer vers l'aurore boréale. En effet le phénomène peut être localié, ou bien juste derrière la montagne face à vous, faisant que vous pouvez passer à côté.
Les entreprises sont le plus souvent localisées hors de la ville afin de s'éloigner de ses lumières et de sa pollution, ce qui augmente la probabilité d'en voir une. Par exemple l'Aurora Sky Station, dans le parc national d'Abisko en Suède, est mondialement connu comme étant l'un des meilleurs lieux pour les observer. Cette station d'altitude avec vue dégagée, loin de toute lumière artificielle (1h30 de Kiruna et de Narvik) est situé dans un micro-climat, l'un des plus sec de la région.

Enfin, vous pouvez prendre votre véhicule et tenter par vous-même de trouver une aurore boréale. Pour cela, éloignez-vous des villes, cherchez un endroit sans nuage et avec une vue dégagée à 360° si possible. Par exemple en bord de mer, la vue sera dégagée devant vous, mais il y a plus fréquemment des nuages, ou bien en plaine loin de tout (ne vous perdez pas !), ou encore un point haut en montagne. Le temps est généralement plus stable dans les terres. L'idéal serait de chercher deux ou trois endroits pendant la journée, pour bien repérer les lieux puis d'y revenir en soirée après avoir regardé la météo pour déterminer lequel sera le plus propice. N'oubliez pas d'emporter des boisssons chaudes, de quoi manger et votre appareil photo.



Prendre une belle photo...

... nécessite de régler votre appareil photo. En effet, comme il y a peu de lumières et que les aurores boréales n'émettent pas une lumière "très" intense, votre appareil doit être paramétré pour capter cette lumière au mieux. Pour faire simple, il vaut mieux avoir un reflex avec un trépied, mettre une valeur ISO importante avec une vitesse d'obturation longue. L'obturation longue, entre 4 et 20 secondes sur les reflex en fonction de l'intensité, va permettre à votre appareil de capter plus de lumière en restant "ouvert" plus longtemps que la normale, ce qui nécessite donc un trépied, sinon vous risquez d'avoir des images floues avec des traînées. L'ISO élevé permettra d'augmenter la sensibilité de votre appareil, 1600 iso semble un bon compromis, vous pouvez essayer plus si votre appareil le permet. Si vous avez la possibilité de régler le diaphragme, f/2.8 est un minimum et l'image sera d'autant meilleure avec un objectif grand angle, en cherchant une luminosité maximale. Activez le mode liveview si vous en possédez un, comme chez Canon ou Nikon, afin d'éclaircir l'image.
Enfin n'oubliez pas qu'avec le froid, les batteries s'épuisent plus rapidement, n'hésitez pas à en avoir plusieurs.

Petite anecdote : Nous sommes partis avec un petit appareil numérique, ne disposant pas d'autre appareil. Il était bien pour les photos de "tous les jours", par contre pour photographier les aurores boréales nous n'avons pas eu le résultat désiré. Heureusmeent il existait un mode permettant d'augmenter le temps d'exposition à 60 secondes, ce qui nous quand même permis d'en prendre quelques unes. En revanche, d'autres personnes n'avaient pas pu en prendre alors qu'ils avaient un bridge et un reflex (mauvais objectif et pas de grand angle), donc nous étions content de ce petit appareil prêté pour l'occasion. Voici la photo prise par notre appareil et la même prise par le photographe :

Une aurore boréale prise par notre appareil photo
La même aurore boréale prise par le photographe

Observer les aurores boréales en Laponie
Faire cette activité : Dans toute la Laponie - En Laponie Suédoise - En Laponie Norvégienne
Dans la ville suivante : Abisko - Alta - Jukkasjärvi - Tromsø -




Réagissez à cet article :


Ajoutez votre commentaire :

Votre nom ou pseudo* :
Entrez votre e-mail pour être averti d'une réponse (facultatif et non visible des visiteurs) :

Entrez les chiffres et lettres* :
Captcha
(* champ requis)


Retour en haut du document Descendre d'une page

Design by NH Consulting